La prise de pouvoir de GACP a pris du temps mais la nouvelle organisation semble vouloir modifier en profondeur la stratégie bordelaise. Et ça se voit déjà.

Face à l’impatience des supporters, les Girondins de Bordeaux ont essuyé quelques critiques ces derniers mois. Le changement en profondeur n’a pas eu lieu malgré le rachat de GACP. Mais il semble que les nouveaux actionnaires veulent prendre leur temps pour installer, progressivement, une nouvelle organisation.

Le symbole Mexer

Si le raz de marée du dernier mercato hivernal n’a pas eu lieu, le changement est désormais visible à Bordeaux. En effet, la signature de Mexer témoigne d’une volonté forte des dirigeants : construire la nouvelle équipe le plus tôt possible (et de façon intelligente ! Mexer arrive libre de tout contrat). Le nouvel entraîneur, Paulo Sousa, doit pouvoir disposer de son groupe dès la reprise de l’entraînement pour pouvoir bâtir son projet. Un profond renouveau se prépare, Bordeaux n’ayant pas été habitué à une telle stratégie de recrutement, préférant bien souvent regarder le marché et attendre qu’un bon coup se présente…