Le Stade Rennais a très mal joué le coup pour le transfert de Grosicki et a perdu une belle somme d’argent sur ce mercato.

C’est peut-être l’un des plus gros bides de cette fin de mercato en France : le Stade Rennais n’a pas réussi à vendre son international polonais Kamil Grosicki avant la fermeture du marché des transferts alors que tout semblait calé avec Burnley.

Rennes a mal joué le coup

Les dirigeants bretons ont très mal géré ce dossier alors qu’ils auraient pu surfer sur le très bon Euro 2016 réalisé par le joueur. À cette époque, il semblait même possible de le vendre pour une somme proche de 10 millions d’euros, mais il aurait fallu activer plusieurs réseaux.

Le joueur est remonté

Burnley était prêt à mettre 8 millions sur la table, mais les Bretons se sont montrés trop exigeants dans les dernières heures au point de dégouter le club anglais. Rennes va désormais devoir gérer les états d’âme de l’international polonais qui pourrait bien faire payer son attitude au club breton.