La tension monte en interne autour de l’avenir de Rabiot, car les avis divergent sur l’attitude à adopter.

L’avenir de Adrien Rabiot est le sujet majeur au sein du PSG en ce moment avec le fair-play financier. Le jeune milieu de terrain n’a plus qu’un an de contrat et il sera donc libre en juin 2019. Il a pour le moment refusé toutes les offres de prolongation et nombreux sont ceux qui lui prêtent l’intention de partir.

La tension monte

La tension monte surtout que l’avenir de Rabiot crée des tensions en interne. Certains veulent le pousser vers la sortie pour récupérer la plus grosse somme d’argent possible alors que le président Nasser veut que tout soit fait pour le conserver. L’Équipe révélait récemment que Nasser Al-Khelaïfi a repris personnellement les discussions.

Pourquoi autant d’efforts ?

Pour convaincre Rabiot de rester, le PSG pourrait être contraint d’accepter toutes ses demandes et notamment salariale alors qu’on parle de 600000 euros par mois. Faut-il faire un tel effort pour conserver un joueur comme Rabiot qui a parfois montré des limites dans son attachement au club ?