Rachid Ghezzal est en position de force à un an de la fin de son contrat. Aulas et l’OL prennent le risque de le voir partir libre en juin prochain.

Jean-Michel Aulas a tout tenté pour convaincre Rachid Ghezzal. Plusieurs offres de prolongation lui ont été adressées depuis plusieurs mois mais la pépite lyonnaise n’en a acceptées aucune, estimant le montant du salaire insuffisant au regard de ses récentes performances. D’après L’Equipe, Aulas a tenté une ultime offre avec un salaire dépassant les 200 000 euros par mois…

Ghezzal en position de force

Dans ce dossier, Jean-Michel Aulas est clairement piégé par Rachid Ghezzal. Ce dernier met en effet la pression pour obtenir gain de cause : un salaire très important. En refusant les propositions qui défilent depuis des semaines, le milieu de terrain met la pression sur ses dirigeants qui risquent de le voir partir libre en juin prochain. Un manque à gagner qui serait énorme pour l’OL, club formateur du jeune prodige.

Ghezzal, c’est 10 millions

Conscient qu’il est en train de perdre la partie, Jean-Michel Aulas a indiqué ouvertement que Rachid Ghezzal était sur la liste des transferts. Le patron de l’OL en espère 10 millions d’euros ! Une somme importante pour un joueur à qui il ne reste plus qu’un an de contrat. D’autant que le joueur a la possibilité de repousser les offres éventuelles qui lui seront faites, même si ce club offre 10 millions d’euros. Pour obtenir gain de cause, Ghezzal semble prêt à tout !