Le président Kita sait bien que des offres pourraient être impossibles à refuser pour Sala. Même si elles sont faites en janvier.

Les dirigeants du FC Nantes sont face à un cas de conscience avec Emiliano Sala. Ce dernier fait un début de saison de premier ordre et pourrait bien rapporter gros. Mais il refuse de prolonger son contrat et n’aura plus qu’un an de contrat au mois de juin. Plus le temps passe et plus sa valeur baisse.

Impossible à refuser

Pour le président Kita, il n’est pas question de le voir partir libre en 2020 et il ne veut pas non plus le brader l’été prochain. Un bon de sortie pourrait lui être accordé pour 25 millions d’euros, mais de nombreux clubs hésitent à mettre une telle somme sur la table. Kita sait que si une telle offre est faite, il ne pourra pas la refuser. Même si c’est en janvier ?