Le président du FC Nantes a réussi à obtenir un meilleur accord que prévu pour Rongier.

Valentin Rongier a longtemps cru qu’il ne pourrait pas changer de club cet été. Soucieux de rejoindre le club phocéen, le milieu de terrain formé au FC Nantes a dû attendre le lendemain de la fermeture du mercato pour signer en tant que joker. Son ancien président Waldemar Kita n’a rien lâché. Et il a même profité de la panique des dirigeants olympiens…

Kita obtient un meilleur accord !

Alors que les supporters et les observateurs pointaient du doigt la gestion de ce transfert par leurs dirigeants, Eyraud et Zubizarreta semblent avoir perdu patience. Kita savait que les dirigeants olympiens allaient accéder à ses demandes. Finalement, le boss nantais a même récupéré 2 millions d’euros de plus que prévu, un « bonus de pénalité «  et un meilleur pourcentage à la revente.