Les sportives australiennes ont récemment été mises à l’honneur. Mais pendant la soirée des récompenses, des jeunes femmes ont tout gâché…

Il y a parfois des initiatives maladroites. Dans le courant du mois d’octobre, le magazine Women’s Health, a voulu rendre hommage aux meilleures sportives australiennes. Une grande soirée de gala a eu lieu. «Cette soirée vise à offrir de la reconnaissance et à raconter les histoires des sportives australiennes, dont les efforts et les talents ne sont pas assez couverts», expliquait alors Felicity Harley, directrice de Women’s Health, le soir même.

Elles sont à l’entrée de la salle

Mais les organisateurs ont fait preuve d’une étonnante maladresse. À l’entrée de la salle, ils avaient placé quatre mannequins, simplement recouvertes de peinture représentant des maillots de sports et donc censées être des représentantes des sportives. Mais cette initiative a créé une grosse polémique.

Une grosse polémique

Les premières critiques n’ont pas tardé et sont venues de l’intérieur même de la soirée à l’image de Danielle Warby, responsable de l’association du sport féminin en Australie : « Ces femmes ne sont pas des athlètes, elles sont nues et je ne vois pas ce qu’elles font là. Le sexe peut vendre du sexe, mais en tout cas pas le sport féminin ».

Du coup, la soirée a été un véritable échec puisque toute l’attention des médias s’est focalisée sur les mannequins nues alors que les sportives devaient être mises en avant. « C’est décevant de voir que ces mannequins sont devenus le sujet principal plutôt que les talents phénoménaux de nos athlètes féminines » a déclaré l’organisatrice de la soirée. C’est Sally Pearson, championne du 100 mètres haies qui a été sacrée sportive de l’année. Mais ça, plus personne ne s’en souvient…