Bourg-de-Péage, ville de 10 000 habitants, a sorti le carnet de chèques pour accueillir les cyclistes du Tour de France en juillet prochain.

La direction du Tour de France a récemment dévoilé le tracé du Tour de France 2015. Programme chargé pour les coureurs qui prendront le départ de cette nouvelle édition de la Grande Boucle puisque l’édition 2015 fera la part belle aux grimpeurs. Mais pour choisir son tracé, la direction du Tour de France a dû faire le tri entre plusieurs candidatures. Être une ville étape de la plus grande course cycliste du monde peut en effet rapporter gros aux municipalités et celles-ci sont nombreuses à vouloir être choisies. Mais dans un premier temps cela a surtout un coût.

75 000 euros au total pour le Tour de France !

« On paye 65 000 euros à ASO pour accueillir le départ », a indiqué Gérard Kara, adjoint chargé de la promotion du sport et des équipements sportifs à la mairie de Bourg-de-Péage au Figaro. « Mais après, tout est pris en charge ou presque par eux. Ils s’occupent d’installer et de démonter le village-départ. C’est d’ailleurs une vraie usine et dès que le Tour est parti, tout est vite démonté et c’est reparti. Après, la communication toute l’année nous coûte autour de 10 000 euros, pas plus. En termes de retombées, on fait connaître notre ville et notre département de la Drôme. Touristiquement, ça apporte beaucoup car le Tour de France est suivi par des millions de téléspectateurs dans le monde entier. On l’a constaté après 2010 : commercialement et touristiquement, c’est un plus », ajoute-t-il.

Le Tour de France peut rapporter gros !

Et comme Bourg-de-Péage accueillera la 16e étape, cela pourrait même rapporter très gros. Avec un tour taillé pour les grimpeurs, un Français comme Thibaut Pinot, Romain Bardet ou Pierre Rolland, s’il ne décide pas de jouer sa carte à fond sur le Giro, pourrait être très bien placé pour remporter le Tour de France à ce moment-là de l’épreuve. De quoi déchaîner les foules !