Aux USA, l’arrivée d’une course de Nascar a viré à la bagarre générale entre pilotes, mécaniciens et techniciens.

Aux États-Unis, une course de Nascar peut rapidement virer à… la bagarre générale. Ceux qui ont suivi cette course automobile au Texas le week-end dernier ont pu s’en rendre compte. La genèse de l’histoire ? Un accrochage entre Jeff Gordon et Brad Keselowski sur le circuit. La suite ? Une arrivée des pilotes tendues où les explications virent dans un premier temps aux insultes, puis aux coups. Les arrivées successives d’autres pilotes, de techniciens et de mécaniciens n’arrangent pas les choses et l’on se retrouve au beau milieu d’une petite bagarre générale, filmée de très près par les cameramans.

Une histoire de crevaison

« C’était juste un attroupement de plusieurs personnes. Je ne pourrais pas vous dire ce qui s’est passé. Je suis venu ici pour courir, pas pour me battre. C’est ce que j’ai fait aujourd’hui », a déclaré Brad Keselowski après les évènements. Jeff Gordon, qui a en fait reproché à Keselowski de l’avoir touché pendant la course, ce qui a entraîné une crevaison et une dégringolade au classement était, lui, encore un peu énervé : « Il n’y a pas de discussion, nous ne pouvez pas avoir de discussion avec lui… ».

Le spectacle du Nascar aux USA

Une altercation qui a en tout cas fait le buzz de l’autre côté de l’Atlantique. Entre interviews, vidéos et débats, le site officiel de Nascar n’a pas manqué de rebondir sur cet évènement durant toute la semaine. Entre millions de dollars, grandes vitesses et public familial, aux USA, le spectacle du Nascar c’est aussi ça ! À noter que ce n’est pas la première fois que Jeff Gordon se retrouve dans ce genre de situation. Pas sûr non plus que ce soit la dernière.