Si le joueur refuse pour l’instant de quitter le PSG, les offres chinoises pourraient bien le faire de plus en plus réfléchir.

Trop souvent blessé au cours des derniers mois pour pouvoir espérer jouer un rôle important dans l’équipe d’Unai Emery jusqu’à maintenant, Javier Pastore laisse pour l’instant des regrets au technicien basque. Emery espère avoir l’occasion de pouvoir faire jouer plus régulièrement l’Argentin lors de la seconde partie de saison. Encore faut-il que Pastore reste à Paris cet hiver…

Pastore courtisé en Chine…

Courtisé par des clubs chinois, le meneur de jeu a pour l’instant refusé plusieurs grosses offres. Mais l’Hebei Fortune, le club de son ai Ezequiel Lavezzi et du coach Manuel Pellegrini le veut absolument et ne cesse de faire grimper les enchères.

Paris ne le retiendra pas

A ce rythme, la formation chinoise offrira bientôt à Pastore un salaire que le joueur aura bien du mal à refuser. D’autant plus que du côté des dirigeants parisiens on ne devrait pas retenir avec beaucoup de véhémence un joueur qui globalement a plus déçu que satisfait depuis son arrivée en 2011. Si le club a l’occasion de récupérer une belle indemnité de transfert pour Pastore, il ne le retiendra pas.