Après 30 ans de règne à la tête du club, Jean-Michel Aulas pourrait organiser son départ d’un OL qu’il a construit de ses propres mains. Explications.

Depuis 1987, l’OL est aux mains de Jean-Michel Aulas. Le chef d’entreprise en a fait une réussite sportive aussi brillante que ses affaires avec la CEGID. Après 30 ans de bons et loyaux services, et un parcours dans les années 2000 a jamais gravé dans l’Histoire du football français, le patron des Gones ne serait-il pas en train de préparer sa sortie ?

Il a réussi son dernier gros coup

En ouvrant le capital de l’OL, en construisant un nouveau grand stade et en remettant les comptes du club dans le vert, à la faveur de transferts tout simplement historique (Tolisso, Lacazette), Jean-Michel Aulas dispose d’une fenêtre de tir parfaite pour sortir par la grande porte. Son ambition d’aller chercher l’Europe ressemble en tous points à un dernier baroud d’honneur. Une prise de risque mesurée, dans laquelle il investit une partie des bénéfices générées par les dernières ventes mais qui ne mettraient pas en péril son OL s’il venait à échouer. A 68 ans, il peut raisonnablement prétendre à une retraite amplement méritée. Il laisserait alors son club avec une santé financière de feu et des conditions de développement idéale (nouveau stade, naming, formation et réseaux de partenaires). Homme de surprise, JMA est sans doute en train de préparer le plus gros contre-pied de sa carrière…