Toujours à l’ASSE, faute de proposition, Loïc Perrin semble avoir laissé passer sa chance de connaître une grande expérience à l’étranger. Mais également de rapporter gros…

Auteur de deux saisons rayonnantes, Loïc Perrin s’est ouvert les portes de l’équipe de France. Une ascension qui lui a permis d’être la proie du marché des transferts dès l’été 2014. Finalement, les opportunités ne sont arrivées que l’hiver dernier. Arsenal a fait une proposition à l’ASSE, mais les Verts ont refusé les 8 millions d’euros proposés par Arsène Wenger. Depuis, le dossier Perrin végète et le mercato 2015 a été blanc pour l’emblématique de Geoffroy-Guichard.

Le train est passé pour Perrin

Désormais, difficile d’envisager un transfert rutilant pour Loïc Perrin. En tout cas pas à la hauteur de ce qu’il aurait pu être ces derniers mois, à savoir supérieur à 10 millions d’euros. A 30 ans, l’international français semble avoir vu le train passé une fois et comme bien souvent, il est peu probable qu’il dispose d’une deuxième. Pour l’ASSE, l’opportunité de vendre à prix d’or son capitaine s’est envolée. Mais à défaut de remplir ses caisses, Saint-Etienne peut offrir la possibilité à Perrin d’être encore plus une légende ce club mythique, le seul qu’il est jamais connu dans sa longue carrière !