Alors que tout semblait calé pour le Real Madrid dans le transfert de Rodrygo, la presse brésilienne rapporte qu’il manque de l’argent pour boucler l’affaire.

Pour 45 millions d’euros, le Real Madrid aurait calé sa première recrue de l’été. Il s’agit du phénomène brésilien, Rodrygo, que la presse brésilienne se plaît à surnommer le « nouveau Neymar » (le 10ede l’année…). Mais alors que tout semblait entendu entre toutes les parties, il manquerait quelques millions d’euros…

La clause sinon rien !

Le média Lance rapporte en effet que le transfert n’est pas acté. Pour cela, le Real Madrid s’aligner sur la clause libératoire du joueur, fixée à 50 millions d’euros. Dans le cas contraire, Santos ne laissera pas partir sa pépite. Un couac de dernière minute pour le Real Madrid, qui n’a toutefois que quelques millions à rajouter pour obtenir gain de cause.