Pour succéder à Zidane, le Real Madrid a galéré pour trouver un coach. Julen Lopetegui n’était pas le premier choix…

Julen Lopetegui a tranché en faveur du Real Madrid. Aux commandes de la sélection espagnole, il a dit oui aux Merengue et en a suvi les conséquences en étant limogé à deux jours de la Coupe du Monde. Un couac pour la Roja, un soulagement pour le Real, qui a galéré à trouver un coach.

Au moins 5 refus

La priorité de Florentino Pérez a été toujours été Mauricio Pochettino, entraîneur de Tottenham. Ce dernier a refusé après s’être réengagé avec les Spurs. Massimo Allegri, également courtisé, n’a pas donné suite. Même chose pour Antonio Conte, encore sous contrat à Chelsea bien que sur le départ. En Allemagne, Julian Nagelsmann (Hoffenheim) aurait lui aussi dit non ! Selon la presse espagnole, André Villas Boas a également été sondé. Julen Lopetegui était donc tout sauf le premier choix…