Mino Raiola pourrait profiter de la situation du PSG autour du gardien de but pour réaliser une opération monstrueuse. Explications.

Cet été, Mino Raiola a récupéré Alphonse Aréola. Le Français a choisi de confier ses intérêts au fantasque agent italien, sans doute pour donner un coup de boost à sa carrière, pourtant rondement mené jusqu’ici, avec des prêts judicieux. Un choix qui fragilise l’avenir d’Aréola au PSG. En effet, Aréola aspire à être le grand n°1, mais Paris voit les choses autrement.

Raiola a un plan

Dans un premier temps, Aréola et Raiola ont repoussé la proposition du PSG d’ouvrir des discussions autour d’une prolongation de contrat. Vexé d’avoir été secoué cet été par la volonté parisienne à vouloir recruter un gardien de but, Aréola n’est pas disposé à parler « avenir ». En coulisses, Raiola a les idées très claires : décrocher un contrat en or à Aréola, avec un poste de n°1, ou un départ vers un grand d’Europe.

Donnarumma à la place d’Aréola ?

Si jamais Raiola parvient à exfiltrer Aréola, sûrement vers un grand d’Italie (Juventus, pour succéder à Buffon ?), l’intenable agent de Zlatan Ibrahimovic ne se fera pas prier pour proposer un successeur cinq étoiles au PSG : Gianluigi Donnarumma ! Après avoir décroché un contrat en or avec le Milan AC, Raiola peut parfaitement organiser son transfert record vers le PSG. Une opération monstrueuse, tant sur le plan financier que sur l’aspect « moral », que Mino est bien le seul à pouvoir finaliser…