Malgré l’élimination en Ligue des Champions, Unai Emery ne sera pas démis de ses fonctions. Comme pour Laurent Blanc, Paris va attendre cet été avant de trancher.

Les conditions étaient claires pour Unai Emery. Il fallait aller au-delà des quarts de finale de la Ligue des Champions. En s’arrêtant pour la seconde fois en huitième de finale, l’Espagnol a vu son avenir s’assombrir grandement.

Allez, merci et au revoir

La saison optionnelle d’Unai Emery ne va pas être activée. Faute de résultat, l’ancien mentor de Séville va s’en aller, par la petite porte. Il aura beau offrir une Ligue 1, une Coupe de France et une Coupe de la Ligue à Paris, son sort est jeté. C’est la porte qui l’attend en juin prochain.

Qui pour le remplacer ?

Selon nos informations, même si son cas a été évoqué à Doha pour un départ précipité, Unai Emery ne sera pas viré dans les prochains jours ou les prochaines semaines. Le coût de cette opération n’est pas du goût des Qataris. De plus, la saison est déjà jouée. Le titre de Ligue 1 est à sa portée et c’est tout ce qui intéresse Doha désormais… A présent, le chantier est ouvert pour sa succession. Antonio Conte, Diego Simeone, Luis Enrique ou même Carlo Ancelotti sont pistés.