Positionné sur Alexis Sanchez pour pouvoir le récupérer totalement libre en juin prochain, Paris est confronté à une problématique de joueurs extracommunautaires.

Après Neymar et Mbappé, Paris aimerait faire un troisième coup d’exception : Alexis Sanchez. Le PSG a tenté sa chance, cet été, en offrant plusieurs dizaines de millions d’euros à Arsenal. Mais Arsène Wenger n’a rien laché. Il a conservé son joueur, malgré sa situation ubuesque : un contrat qui se termine en juin 2018. Et Alexis Sanchez ne veut pas prolonger.

Plus de place pour Sanchez ?

Paris a gardé le contact pour le prochain mercato. Car à compter du 1er janvier, Alexis Sanchez a la possibilité de négocier avec son prochain club pour une arrivée au 1er juillet, lendemain de la date de la fin de son contrat avec Arsenal (30 juin). Le souci, c’est qu’avec Lucas Moura, Thiago Silva, Neymar et, l’hiver prochain, le jeune Wendel (20 ans, Fluminense), Paris aura 4 joueurs extracommunautaires dans son effectif.

Un départ obligatoire

La règlementation oblige les 4 à avoir seulement 4 joueurs extracommunautaires dans leur effectif. Pour avoir Alexis Sanchez, Paris est donc bloqué. Sauf si un de ces quatre joueurs là s’en va… Le plus probable n’est autre que Lucas Moura. Mais le Brésilien est un grand ami de Neymar, qui a empêché son transfert l’été dernier. Un casse-tête pour Antero Henrique, qui peut toutefois travailler sur une piste idéale : une demande de passeport français pour Thiago Silva, qui est en France depuis plus de 5 ans…