Sur la sellette, Unai Emery va terminer la saison avec le PSG. Et seulement après la finale de Coupe de France, l’entraîneur espagnol sera fixé sur son sort.

Unai Emery avait deux objectifs bien précis : tout gagner sur la scène nationale (Trophée des Champions, Coupe de la Ligue, Ligue 1 et Coupe de France) et faire mieux qu’un quart de finale de Ligue des Champions. En d’autres termes : faire mieux que Laurent Blanc, viré en juin dernier après trois titres de champion de France et trois quarts de finale de Ligue des Champions consécutifs. Après l’élimination en 8e de finale et le titre de Ligue 1 de Monaco, on est loin du compte…

Rien ne va bouger avant le 27 mai

Clairement, Unai Emery est menacé. Sa présence sur le banc du PSG la saison prochaine est incertaine. Mais les Qataris ne feront rien avant la fin de la saison. D’ici le 27 mai, date de la finale de Coupe de France contre Angers, aucune décision ne sera prise. Ensuite, en revanche…

Emery a chaud

L’état-major de Doha va devoir prendre une grande décision. Maintenir sa confiance à Unai Emery, malgré une saison très décevante, ou de nouveau changer d’entraîneur. La stabilité n’étant pas le fort des Qataris, Unai Emery est clairement en danger. Mais s’il reste, Paris devra reconstruire en profondeur avec l’arrivée d’un directeur sportif et le renouvellement d’une large partie de l’effectif.