Convaincu que l’avenir du FC Nantes doit être confié à un entraîneur étranger, Waldemar Kita hésite face au profil d’un technicien français.

Waldemar Kita a pris un virage en 2016. En arrêtant de collaborer avec des entraîneurs français, le président du FC Nantes a joint les actes à la parole, après avoir longtemps critiqué le profil des techniciens hexagonaux, pas assez « travailleur et rigoureux », à son goût. Un choix payant puisque Sergio Conceiçao et Claudio Ranieri ont successivement connu la réussite avec les Canaris.

Gourvennec fait hésiter Kita

La probabilité de voir Claudio Ranieri partir l’été prochain étant importante, Waldemar Kita cherche de nouveau un coach. Sur le marché, un ancien de la maison est disponible. Il s’agit de Jocelyn Gourvennec. Et d’après France Football, Kita hésite… Il reconnaît la qualité de l’entraîneur français et le jeu pratiqué par ses équipes (Guingamp et Bordeaux). Mais se laissera-t-il convaincre pour autant ? Pas sûr…