Pour conserver Leo Messi, le FC Barcelone a dû mettre la main à la poche. Et ce sont désormais les contraintes du fairplay financier qui frappent à leur porte…

Leo Messi a laissé planer l’idée d’un départ. Après avoir donné toute sa carrière au FC Barcelone, l’Argentin n’a pas ménagé ses dirigeants. Après le départ de Neymar, le quintuple Ballon d’Or s’est montré attentif au recrutement ainsi qu’à la proposition financière pour le prolonger. En réponse, le Barça a vu les choses en grand : Ousmane Dembele et Philippe Coutinho ont signé pour 105 et 160 millions d’euros (en attendant Antoine Griezmann, l’été prochain, pour 100 millions d’euros). Et pour sa prolongation, l’Argentin est redevenu l’un des joueurs les mieux payés au monde, avec une clause libératoire à 700 millions d’euros.

Maintenant, il faut vendre !

Sauf qu’après toutes ces dépenses, le FC Barcelone doit se remettre en ordre. Le fairplay financier veille au grain et le Barça doit se mettre en règle. Cela passe par des ventes cet été. Et pas un ou deux transferts. Ce ne sont pas moins de cinq à six transactions qui sont attendues pour que les Blaugrana s’évitent de mauvaises surprises. Alcacer, Turan, Vidal, Rafinha ou encore Denis Suarez sont cités pour un départ cet été.