Interrogé sur la possibilité de voir Hatem Ben Arfa débarquer à Bordeaux cet hiver, le président Stéphane Martin n’a pas dit non…

Sur les antennes de RMC, Stéphane Martin n’a pas fait dans la langue de bois. Interrogé sur la possibilité de voir Bordeaux accueillir Hatem Ben Arfa cet hiver, le président des Girondins ne s’est pas caché : « C’est un super joueur… Après, les sommes évoquées, les salaires, nous intéressent moins. Je trouve que cela fait partie des bonnes idées. Jérémy Ménez, ça n’a pas été un succès, mais pour des clubs comme nous, ce sont de bonnes idées de récupérer des joueurs qui ne sont pas à leur top, mais qui sont très talentueux. Jérémy Ménez ou Hatem Ben Arfa au top de leur forme… »

Un vrai coup à faire

S’il a d’abord mis en avant la partie financière, c’est parce qu’il y a un vrai sujet. Avec près de 500 000 euros par mois, Ben Arfa est totalement hors de portée pour Bordeaux. Mais dans le cadre d’un prêt, avec une simple prise en charge de son salaire sur six mois, l’idée peut vite faire son chemin dans la tête du président… D’autant que les Qataris veulent vite sortir de cette situation conflictuelle et qu’un départ de Ben Arfa, à qui il ne restera plus que six mois de contrat (juin 2018), devient une nécessité pour le club.