Sur les tablettes de l’AS Monaco depuis la saison dernière, Leander Dendoncker n’est plus du tout dans la même configuration que l’été dernier. Explication.

A l’été 2017, l’AS Monaco a sorti son chéquier pour la perle d’Anderlecht, Youri Tielemans. Même si le prodige belge a encore une grosse marge de progression, il a montré de très belles choses depuis le début de la saison, couvé par un Leonardo Jardim certain de son talent. Et Monaco a bien failli faire coup double, il y a un an, en s’offrant également son acolyte du milieu de terrain, Leander Dendoncker. Chassé pour être le successeur de Fabinho en cas de transfert, le Belge est finalement reste à Anderlecht car Monaco n’a pas vendu son maître à jouer brésilien.

Dendoncker joue… en défense !

Fabinho disposant d’un bon de sortie pour cet été, l’AS Monaco devrait réactiver la piste Dendoncker. Le souci, c’est que les choses ont changé du côté d’Anderlecht. Dendoncker ne joue plus vraiment au milieu du terrain puisqu’il est utilisé en défense centrale depuis plusieurs mois… Un poste qui n’est pas nécessairement le sien mais où son entraîneur le titularise depuis décembre dernier. Pas forcément une bonne nouvelle pour Monaco puisque le joueur de 23 ans n’affiche plus une forme aussi impressionnante qu’en 2016-2017. Preuve en est, lors du début des play-off en Belgique. Profitant de la suspension d’Adrien Trébel, Leander Dendoncker a retrouvé une place au milieu de terrain. Transparent toute la rencontre, il n’a pas du tout convaincu pour son « retour au source »…