Recruté libre l’été dernier, Rachid Ghezzal n’est pas certain de poursuivre la saison avec l’AS Monaco. Courtisé en Angleterre ces derniers mois, un transfert est encore possible…

Rachid Ghezzal ne regrette absolument pas d’avoir quitté l’OL. Et encore moins d’avoir choisi l’AS Monaco pour la suite de sa carrière : « C’était vraiment un souhait pour moi de changer d’air. Je sentais que c’était le moment, j’arrivais à un âge (25 ans) où je sentais que j’avais besoin de connaître autre chose ». Mais depuis deux mois, la situation de Ghezzal dans la Principauté est plus compliquée que ses débuts, très prometteurs sous les ordres de Jardim. Entre des performances irrégulières et des sautes d’humeur, l’Algérien n’est pas certain d’être conservé cet hiver.

Surveillé en Angleterre

L’AS Monaco n’a pas encore statué totalement sur les noms de ceux qui pourraient partir cet hiver. Mais Rachid Ghezzal a des chances d’en faire partie. La plus grande possibilité serait sous la forme d’un prêt. Mais avec Monaco, tout est possible, à commencer par un transfert sec, même pour un joueur qui vient de signer six mois auparavant. Et quand on connaît l’intérêt des clubs anglais pour Rachid Ghezzal depuis un an, il ne serait pas étonnant de voir une écurie mettre 10 à 15 millions d’euros sur la table.

Everton peut dégainer

Il y a un an, l’OL et Everton s’étaient entendus autour du transfert de Rachid Ghezzal. Un montant compris entre 12 et 14 millions d’euros était évoqué. Le club anglais proposait un salaire faramineux à l’attaquant (près de 400 000 euros par mois). Ghezzal avait alors refusé ce pont d’or… Neuvième de Premier League, Everton a des ambitions cette saison. Dégainer une offre pour Ghezzal en janvier ne serait pas surprenant.