Le président du FC Nantes doit vendre Amine Harit pour lequel il a reçu plusieurs offres intéressantes.

Le départ, non prévu, de Sergio Conceiçao a bouleversé les plans du président Waldemar Kita. Alors que le boss nantais était prêt à faire de gros efforts pour conserver ses meilleurs joueurs cet été, il pourrait finalement être contraint d’en laisser filer quelques-uns. On pense notamment à la pépite Amine Harit qui est très courtisé.

Harit et est très demandé

Le jeune espoir nantais voulait rester une saison de plus à Nantes, mais le départ de Conceiçao le fait désormais réfléchir. Et Kita pense sérieusement à vendre Harit pour lequel il a reçu des offres de près de 15 millions d’euros. À ce tarif, Kita ferait une erreur s’il décidait de retenir son joueur. Le club va nommer un nouvel entraîneur et donc démarrer un nouveau cycle. La vendre d’Harit va permettre à Kita de recruter plusieurs joueurs.