S’il préfère les entraîneurs étrangers, Waldemar Kita apprécie aussi le profil de Gourvennec.

Sous contrat jusqu’en juin 2019, Claudio Ranieri pourrait quitter le FC Nantes, cet été, un an après avoir pris place sur le banc nantais. Certaines sources assurent que le coach italien serait en effet déçu par les moyens mis à disposition par le club sur le marché des transferts. Et aussi déjà lassé par le président Waldemar Kita.

Gourvennec à Nantes ?

Le boss nantais penserait déjà à sa succession. Et le président du FCN hésite. S’il estime que les entraîneurs étrangers sont meilleurs que les Français, Kita pointe également du doigt le fait que comme Sergio Conceiçao, Ranieri pourrait claquer la porte plus tôt que prévu. Il aimerait un peu de stabilité. Et le profil de Jocelyn Gourvennec ne lui déplairait pas selon France Football. Le coach est sans club depuis son licenciement de Bordeaux il y a quelques mois.